Internat Majustu
Oh, un invité =D

Ici monsieur Popup de connexion pour vous inviter à ce forum vraiment cool.
Seriez-vous par hasard à la recherche d'un super bon forum RPG où vous vous amuserez et trouverez la bonne ambiance ?
Vous allez aimer Majutsu. Les admins sont beaux et chaleureux, les modos mignionnes et tout aussi gentilles, et les membres aiment jouer et RPer, tout comme vous. Vous n'avez qu'à lire le règlement, vous inscrire, vous présenter, et HOP ! Vou serez un membre adoré ♥

Qu'attendez-vous pour nous rejoindre ?
À moins que tu préfère regarder le sexy Popup de connexion que je suis... hein ? =D


Ceci n'est pas un internat ordinaire ou prétendant d'être spécial. Il est VRAIMENT spécial !!
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Tout comme prévu...

Aller en bas 
AuteurMessage
Takao Nagaki
Celui qui perdit son âme...
Celui qui perdit son âme...
avatar

Date d'inscription : 04/03/2008
Nombre de messages : 1024
Age : 25
Célibataire ?? : Je l'étais...
Amis : Des amis ?? L'internat lui-même est mon ami...
Points : 4697

Feuille de personnage
Race: Humain
Pouvoir(s): Résurrection...

MessageSujet: Tout comme prévu...   Jeu 10 Nov - 23:09

Takao ouvrit lentement les yeux. Il avait un horrible mal de tête! Sa vision était tellement floue qu'il n'aurait même pas vu sa main! De toute façon, il ne pouvait même pas bouger sa main paralysée, ni le reste de son corps. Il tenta vainement de se rappeler de sa vie elle-même. Peut-être avait-il oublié comment bouger un bras?!
Il se serait cru revenir du monde des morts... si c'était bien ça qu'on ressentait lorsqu'on revenait du monde des morts!
La migraine disparut lentement mais graduellement, et sa vision s'éclaircit. Takao se rendit compte qu'il était... dans la cafétéria de l'école? C'était bien le grand plafond vitré de la cafétéria, et ses nombreux luminaires, mais la raison pour laquelle il se réveillait là lui échappait. Il n'était pas du genre à perdre son sérieux sous l'effet de boissons alcoolisés, surtout en public! Surtout devant des élèves! Peut-être avait-il finalement sous-estimé un verre de vin doux?
Takao tenta de contrôler sa gueule de bois, et parvint à bouger ses membres, dont sa tête et enfin ses bras. Non pas sans difficulté ou sans douleur, mais c'était un début! En levant la tête, il put voir les tables de la cafétéria, vides, et leurs bancs, vides aussi. Même le comptoir était vide. Pas un chat! Et seul un peu de poussière venait douter la propreté. Takao eut un frisson, un exploit sous un soleil cuisant et une température ambiante étonnamment inconfortable.
Combien de temps avait-il dormi?
Et pourquoi dans la cafétéria?
Le frisson laissa place à une panique. Combien de dossiers, combien de réunions, combien de mauvais élèves avait-il manqué durant son profond sommeil?

-Vous voilà de retour monsieur le directeur! Ça fait près de quatre mois que vous vous êtes absentés!

Takao tourna la tête vers sa droite, d’où la provenance de la voix. Devant une des fenêtres plus hautes que larges, se dressait un étranger tourné de dos. Sa voix était calme et douce, rappelant un peu celle de Kamui, mais en plus grave et plus... ténébreux. C'était un homme grand et svelte, qu'on pouvait aisément deviner comme jeune. On pouvait voir ses longs cheveux marron tomber en cascade sur tout le dos. Deux fourreaux étaient accrochés à la ceinture, chacun à son côté.
Il lui rappelait quelqu'un. Mais qui déjà?
Le jeune homme se retourna vers Takao, révélant ainsi son visage. Une peau un peu trop pâle, des traits fins et presque féminins... C'est lui!
C'est le fameux frère endormi au profond de la huitième tour!
Quel était le plus épeurant? Savoir Kuroana réanimé, ou ses yeux rubis, un peu trop brillants, à faire glacer son sang?

-Il arrivera.

Il arrivera? Qui?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://majutsu.forum-actif.net
Kamui
Tout les secrets de l'univers entre ses mains...
avatar

Date d'inscription : 04/03/2008
Nombre de messages : 577
Age : 24
Célibataire ?? : 4 000 600 ans? ou proche...
Amis : 8D *smile suspect*
Points : 4388

Feuille de personnage
Race: Vampire
Pouvoir(s): ceux qui équivalent à un dieu vampire...

MessageSujet: Re: Tout comme prévu...   Sam 12 Nov - 20:36

Tout est survenu bien imprévisiblement.
Il ne s’en serait jamais douté.
Qui aurait pu s’en douter?
Il aurait dû s’en douter.
Mais il ne l’a pas fait.
Et maintenant il en payait le prix.
Non seulement lui, mais un nombre incalculable d’êtres vivants.
Mais le premier fautif, c’était lui.
Après tout, n’était-il pas, lui le premier, supposé de veiller sur tous, et de lui en premier? Ne l’avait-il pas, enfermé dans cette énorme montagne glacée duquel il ne devait jamais s’échapper? Bien sûr, cela ne l’avait pas tué, bien au contraire, il est tout aussi immortel que lui. Il avait sûrement dû ruminer durant ces millions d’années, échafauder plans après plans tout en le maudissant.
Il ne l’avait plus jamais revu depuis ce jour funeste.
Comment était-il? Avait-il changé? Se demandait-il, tout en espérant qu’il ne soit pas devenu pire que ce qu’il était. Avait-il compris la raison de son acte? Malgré l’infime possibilité qu’elle puisse exister, il espérait qu’elle soit possible, et que parmi toutes les idées qu’il avait pu se faire, qu’il ait choisi celle qui était bonne.

Cet immortel était le pire d’entre tous, et il n’en avait même pas conscience.

Ils se considéraient tout les deux comme leur pire ennemi, désormais. Et cette situation leur déplaisait sans doute à tout les deux.
Il lui avait bien semblé que Takao avait changé, il y a un certain temps de cela. Pas beaucoup. Un infime changement même. Mais pas assez pour le lui faire réaliser. Cet être avait probablement trouvé le seul moyen de s’échapper de sa prison possible. Et ce moyen avait pris tant d’années à être possible, il le devinait. Et il y a quelques mois de cela, 4, peut-être 5, Tout avait déboulé.
Et il n’avait rien pu faire.
Tout au plus éviter le pire.
Lorsqu’i l en avait pris conscience, Il avait immédiatement fait déporter les élèves dans d’autres internats, sans aucune explication de la situation, où l’enseignement magique ne se donnaient malheureusement pas. Une grande quantité d’entre eux voulaient le suivre, l’aider, mais pour cette étape de l’histoire, il devait être seul. L’internat était devenu silencieux, les salles s’étaient vidées et les meubles devenus poussiéreux.
Et tous les jours, il veillait. Il veillait celui qu’il avait fait succomber dans ce sommeil profond.
Il avait découvert que cette entité malfaisante l’habitait lorsque cette dernière lui avait finalement révélé sa présence. Aussitôt, le seul moyen qu’il avait trouvé était de faire tomber son hôte dans un sommeil qui empêcherait l’être de se répandre. Durant un certain laps de temps indéterminé.
Indéterminé, mais court.
Le temps de trouver une solution.
Le temps…

Mais aucune solution. C’était inévitable.
Est-ce que le destin existait?
La vie était-elle écrite à l’avance?
Si oui, pourquoi la faire se dérouler de cette façon?
Parfois, il ne savait que répondre à cette question que les humains se posent tous les jours depuis la nuit des temps. Parfois, il avait l’impression que le destin du monde était joué au hasard et que l’issue de cette épopée tumultueuse n’arrivera jamais.
Mais le temps passe. Il avance, inéluctable, résistant à tout affront. Et tous en payent le prix.
Depuis qu’il avait endormi l’hôte, Il le veillait sans relâche, nuit et jour. Et c’est aujourd’hui que tout avait repris son cours. On ne peut défier le destin, si bel et bien un destin il y a.

Tout avait commencé tel un gong qui sonnait la déclaration de guerre. Dans le silence et la solitude, le destin attaqua le premier.
Maintenant, c’est aux bras de son destin qu’il était traîné vers l’endroit où ces derniers avaient emmenés son protégé. Victime d’un odieux piège et enchaîné par des liens qui limitait ses mouvement et empêchait toute action magique, il pouvait s’attendre à à-peu-près tout.
Il fut emmené devant une porte, qu’ils poussèrent violement, avant de le jeter à l’intérieur. Bien sûr, personne ne pouvait leur venir en aide, car l’internat était désert.
Dans la cafétéria, la lumière de la fin d’après-midi tamisée ajoutait à l’atmosphère du moment.
La pièce, qui se voyait auparavant toujours propre et ordonnée grâce aux gens qui en prenaient soin, l’était toujours grâce à eux, excepté la petite épaisseur de poussière.

Takao était assied sur le sol, arrêté dans un mouvement de redressement, et il regardait Kamui, l’air de ne rien comprendre. Et à côté, Celui qu’il n’aurait jamais dû revoir se tenait adossé à l’une des fenêtres, projetant son ombre qui s’étendait dans la pièce, sombre et menaçante. Pourtant, celui auquel elle se rattachait ne le paraissait pas. Il était calme et posé, et affichait un sourire pour le moins avenant, et n’affichait aucune méchanceté ni rancœur.

-Kuroana.

-Heureux de me revoir, peut-être?
-Seulement si tes intentions sont nobles, mon frère.

Puis Kamui tourna son regard vers Takao, qu’il découvrait près de lui, et debout.
Il ne sut que lui dire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Takao Nagaki
Celui qui perdit son âme...
Celui qui perdit son âme...
avatar

Date d'inscription : 04/03/2008
Nombre de messages : 1024
Age : 25
Célibataire ?? : Je l'étais...
Amis : Des amis ?? L'internat lui-même est mon ami...
Points : 4697

Feuille de personnage
Race: Humain
Pouvoir(s): Résurrection...

MessageSujet: Re: Tout comme prévu...   Dim 13 Nov - 20:21

Silence total. Pendant au moins deux minutes. Le temps que Takao puisse enfin comprendre ce qu'il se passe; ou du moins, ce qu'il se passait avant d'en arriver là.
Le corps de l'homme, autrefois enfermé depuis bien longtemps à l'intérieur d'un bloc de glace, était maintenant animé. Et ses yeux rouges ne disaient rien que de mauvaises choses de l'instinct à Takao. Et l'instinct à Takao, quand il parle, il a souvent raison! Il prit cependant un moment à parler, sa voix étant encore bâclée par ce que pas même les immortels savent.

Kuroana eut de la difficulté à cacher son sourire. Ce faiblard, dont on appelle le directeur, n'avait aucune idée de ce qui lui était arrivé. Il pouvait lire son incompréhension avec une touche de peur.
Quatre mois plus tôt, le 19 mai dernier, Kuroana n'était qu'un fantôme pleurant son malheur dans la salle de détente. Il se vengeait parfois sur les stupides adolescents qui voulaient jouer à des petits jeux. Il se nourrissait de leur peur en jouant avec les lumières ou en faisant du vent, et les groupes poussaient des cris et sortit de la salle. Ce soir, ignorante des rumeurs, une fillette entra et s'installe sur un des fauteuils. C'était la seule élève qui osait s'y aventurer.
Puis vint le fameux nouveau complice, le seul humain à entretenir des liens avec son frère. Celui qui avait des pouvoirs sur l'internat, mais était encore trop jeune pour l'intelligence. Allant ici et là, vagabondant beaucoup plus dans les astres du ciel que sur son champ de vision. Takao Nagaki. Une proie étrangement trop parfaite.
Durant les quatre mois, Kuroana possédait son corps dans un sens totalement propre. L'âme du jeunot posait de très faibles oppositions de pauvre désespéré jusqu'à se rendre entièrement soumis. En se faisant passer pour Takao, il apprenait les faiblesses de son frère, cherchait les secrets bien cachés de Majutsu, et eut même le plaisir de goûter à une naïve blondinette de l'école. Dans un corps certes qui n'était pas le sien, ce qui était plutôt bizarre au début, mais qui n'était pas moins amusant. C'était sa première grande victime parmi des vingtaines d'autres. Et là n'était qu'un début de ses idées.
Mais ce salaud de Kamui eut vent de son plan. Il fit la décision immédiate d'évacuer tout l'internat, en ne laissant que lui-seul et son ennemi. Du jour au lendemain, il était dépourvu de couvertures et facile à repérer. Il ne lui restait alors qu'une seule chose: reprendre son propre corps, enfermé dans un bloc de glace au profond d'un coin caché.

Des bruits de pas lours et rapides, provenant du couloir brisèrent le silence. La porte s'ouvrit d'une claque à rendre sourd un vieux déjà malentendant, et trois hommes entrèrent à la cafétéria. Quatre en fait! Deux d'entre eux escortèrent un troisième, à moitié inerte, en le prenant vulgairement par le bras. Un quatrième, plus grand et beaucoup plus bâti que les autres, ferma la marche. Ils s'arrêtèrent à deux mètres de Kuroana, qui accueillit son frère dans une calme gentillesse. Kamui, comprenant ce qu'il se passait, leva la tête vers son ennemi juré.

-Kuroana.
-Heureux de me revoir, peut-être?
-Seulement si tes intentions sont nobles, mon frère.

Sans trop y réfléchir, Takao se leva pour aller rejoindre son copain lorsque ses jambes se dérobèrent sous lui. La chute lui fit tomber à plat-ventre sur le plancher de granit, lui poussant une douleur aiguë. Il ne s'était toujours pas remis de sa longue absence.
D'un signe de tête, Kuroana ordonna à ses hommes de relâcher Kamui, qui tomba à son tour par terre, à genoux. Il s'approcha vers son frère, le sourire un peu trop complice aux lèvres.

-Tu te rapelles du temps avant Majutsu? Avant tous ces vauriens de Nagakis qui se sont succédés? Avant que tu sois aussi conformiste qu'un humain? Tu te rappelles de ce bon temps?

Il gardait un ton gentil, voire nostalgique. Mais, comme son frère Kamui, il ne laissait pas sortir ses émotions devant quiconque! Il les cachait derrière son beau visage. Et ce qu'il cachait, ce n'était pas beau à voir.

-Quand on était... tous les deux...

Kuroana s'approcha encore vers Kamui, toujours agenouillé au sol. Leurs visages n'énaient plus qu'à cinq centimètres de distance. Le frère aux yeux rouges fit un sourire à bouche ouverte, de façon à montrer ses crocs.

-...les rois du monde?

Il se retourna et laissa place à un expression qui pouvait se traduire en déception.

-Mais tu préfères vivre une vie de mauviette, pris par ces humains. Tu a foiré ta liberté en même temps que la mienne!

Kuroana dégaina ses deux épées en même temps et joua avec en les tournant avec ses mains. Il tourna en rond, toujours en jouant avec ses armes, puis se retourna ensuite vers Kamui.

-La seule chose que tu dois avoir retenu de ta petite tête, je suppose, c'est quelques nouvelles formules de magie...

Les épées avaient arrêtés de tourner, et étaient pointés sur sa future victime. Kuroana, sourit de nouveau, laissant paraître de nouveau ses canines, dépassant la lèvre inférieur.

-...ce qui m'amène à une dernière faveur avant que je te tranche la tête. Bats-toi contre moi, contre mes hommes, tues-nous tous et sauve-toi et ton ami ingrat... sors-toi vivant si tu a encore la volonté et un peu de pouvoir!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://majutsu.forum-actif.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tout comme prévu...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tout comme prévu...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» similitudes entre Gollum et les Nazguls
» La nuit est reposante, tout comme tes yeux sont réconfortant [Chase]
» LILA&KIRAN — I need to know ... but I'm not sure I'll like what you'll say
» Aymeric ¤ Allié tout comme ennemi.
» Je hais les titres. Tout comme je hais les tomates. - Aiden B. Evans

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Internat Majustu :: À l'internat :: Caféteria-
Sauter vers: