Internat Majustu
Oh, un invité =D

Ici monsieur Popup de connexion pour vous inviter à ce forum vraiment cool.
Seriez-vous par hasard à la recherche d'un super bon forum RPG où vous vous amuserez et trouverez la bonne ambiance ?
Vous allez aimer Majutsu. Les admins sont beaux et chaleureux, les modos mignionnes et tout aussi gentilles, et les membres aiment jouer et RPer, tout comme vous. Vous n'avez qu'à lire le règlement, vous inscrire, vous présenter, et HOP ! Vou serez un membre adoré ♥

Qu'attendez-vous pour nous rejoindre ?
À moins que tu préfère regarder le sexy Popup de connexion que je suis... hein ? =D


Ceci n'est pas un internat ordinaire ou prétendant d'être spécial. Il est VRAIMENT spécial !!
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La nouvelle arrivée

Aller en bas 
AuteurMessage
Lilith Senjo
Être à part entière
avatar

Date d'inscription : 14/08/2009
Nombre de messages : 152
Age : 107
Célibataire ?? : seule pour le meilleur et pour le pire
Amis : aucun pour le moment
Points : 3975

Feuille de personnage
Race: récipiendaire
Pouvoir(s): exsplosion

MessageSujet: La nouvelle arrivée   Sam 15 Aoû - 14:06

Il pleuvait abondamment se jour la,le vent soufflait si fort qu' on aurait dit qu' une tornade arrivait.Lilith avait sortit une ombrelle-parapluie noir et grise.Le batiment était immense et la rendait un peu nerveuse pour se rassuré,elle se rappella les raison de sa présence:Reprendre ces études et dénicher des infos sur son passer.Elle pris une grande inspiration et sonna .Elle entendit le bruis de la sonette a travers la porte et attendit qu' on vienne lui ouvrir.
Revenir en haut Aller en bas
Acony Lanchester
#Sweet Horror
avatar

Date d'inscription : 28/07/2009
Nombre de messages : 129
Age : 24
Célibataire ?? : Bien entendu !
Amis : Aucun, c'est évident.
Points : 3772

Feuille de personnage
Race: Immortelle à jamais.
Pouvoir(s): Je peux, parfois, brièvement voir mon futur.

MessageSujet: La nouvelle arrivée [clos]   Lun 17 Aoû - 17:57

Un bruit. Un tout petit bruit résonnant dans l’immensité du vide. Seul, il courait dans tous les sens, affolé. Il se cognait contre les murs du Rien, et tombait dans les trous de l’infiniment mort. D’où venait-il ? Lui-même n’en savait rien. Mais il continuait de chercher une issue, pour retourner de là où il venait, et comprendre le sens même de son existence. C’est après ce rêve que je me réveillai. J’ai eu du mal à me rappeler de qui j’étais. Et de où j’étais. Et puis, je suis retombée dans mon existence longue et douloureuse.

Je suis Acony, et je suis arrivée à Majutsu il y a peu de temps. J’ai dû me le répéter chaque matin. Toujours me souvenir de qui j’étais, et de où j’étais. Et puis, quand je partais, oublier où j’étais. Mais je n’oublierai jamais la douceur hypocrite du nom que je porte. Acony ne peut pas être donné à qui que ce soit d’autre que moi. Je vous semblerai peut être jalouse et possessive, mais il faut se rendre à l’évidence. Qui pourrait vivre en s’appelant Acony, sinon moi ? Je ne sentais personne capable de traîner ce boulet derrière lui. Moi, je le pouvais parce que je n’avais pas le choix. Les autres pourraient mentir, dirent qu’ils s’appellent Léa et John. Mais moi, je ne pouvais pas dire de telles choses. On verrait tout de suite que je mens. L’impassibilité de mon visage ne me trahirait certainement pas, mais il était évident qu’un nom aussi normal ne pouvait pas m’être offert.
Je me suis levée, difficilement. Il devait être quatre heure de l’après midi. Ma nuit avait été plus longue que prévu. Elle avait dû être pleine de rêves agréables. Et puis, que sont les rêves pour quelqu’un comme moi ? Je n’ai pas fini d’en faire. Ce n’était pas les derniers. Je pouvais me permettre de les oublier. Ce que j’ai fait. Et puis, je fini par quitter la pièce au rêves. J’avais toujours appelé la chambre « la pièce au rêves ». Pourquoi l’appeler autrement ? Les rêves devaient s’y accrocher tels des toiles d’araignées dans une pièce oubliée depuis longtemps. La chambre devait être la cave de notre esprit. On s’y retrouvait à chaque occasion, et elle partageait toutes nos émotions. Et je n’en avais jamais eu de fixe. Le monde devait être tâché de mes rêves. Quelle chance !

Il ne faisait pas beau. En fait, je ne savais pas quelle heure il était. Mais il pleuvait. Et il m’était inconcevable qu’il puisse être possible que le ciel pleure dès le matin. De toute manière, il ne faisait que ce plaindre, ce ciel. Alors qu’il s’étendait au dessus des plus belles contrées du monde, il trouvait toujours un moyen de pleurer. Mais il devait ressembler à Acony, puisqu’il savait aussi se mettre très en colère. Alors il crachait de la lumière et vomissait des cris. Et c’était là, qu’il était le plus beau. Le plus fascinant. Je me suis appuyée à une fenêtre, et, sur la pointe des pieds, ai fixé cette étendue capricieuse. Je lui ai demandé de s’énerver. Jute un peu. Et je lui ai raconté pleins de choses, pour l’énerver. Mais non, il n’a pas voulu. Je lui ai pourtant dit qu’il était bête et méchant. Mais il n’a pas grondé.

Et puis, le bruit à résonné dans l’immensité du vide. Il a couru dans tous les sens, affolé. Il se cognait contre les murs du Rien, et tombait dans les trous de l’infiniment mort. D’où venait-il ? Peut être qu’il ne le savait pas, mais moi, je le savais mieux que personne. Cette manière de résonner tout seul, et de s’envoler vers un endroit plus vide encore. Le hall. Mes pas avaient résonné de la même manière. Les pas de Léandre et sa voix aussi. Je ne voulais pas y aller. Et j’ai regardé le ciel. Il me disait d’y aller. Pourquoi ? Je ne sais pas. Je ne sais pas qui il y avait. Je ne savais pas pourquoi. Je ne savais pas si cela allait m’aider pour la suite de mon histoire. Mais dans le livre de ma vie, il y aurait ce jour pluvieux où le bruit courait, fou, dans le hall.

Je ne me suis pas pressée. J’ai laissé mon corps racler les murs et mes mains se blesser contre la pierre. Le hall ne devait pas être loin. Ce qu’il me fallait, c’était encore un son. Un petit son, juste un peu, qui saurait me guider vers l’espace fermé et pourtant si ouvert. Je ne savais où aller. Pourquoi ne savais-je donc pas retenir les couloirs et les salles dans ce bâtiment. Tout me semblait inconnu à chaque fois. Et pourtant, ce seul petit son m’avait guidée. Guidée jusqu’à cet endroit que je connaissais trop bien. Les feuilles de vignes et les colonnes. Les marches et la rampe. Tout m’était familier. Mais à partir de là, j’étais perdue.
Le bruit ! Il était parti d’ici, et avait fini de courir ! Il avait fini de tomber ! Il était mort ! Mais le ciel ronronna, au loin. La porte ? Ouvrir la porte ? Etait-elle fermée ? Ma main s’est emparée de la lourde poignée, et j’ai tiré, faiblement. Le ciel m’est apparu, grisâtre et humide. Et puis, sous ce ciel, une jeune fille. Mon dieu, une humaine, si proche que j’en eus peur ! J’ai sursauté, et ai pris beaucoup de recul, jusqu’à me retrouver au milieu du hall. J’ai maudit le son. J’ai maudit le ciel. Pourquoi devais-je suivre des choses qui ne parlaient pas aux autres que moi ? Pourquoi devais-je encore rencontrer des gens ? Pourquoi moi, et pourquoi maintenant ? Je ne lui parlerai pas ! Je m’enfoncerai dans un silence impénétrable. Je ne dirai plus rien. Pas à elle.


Dernière édition par Acony Lanchester le Sam 29 Aoû - 13:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lilith Senjo
Être à part entière
avatar

Date d'inscription : 14/08/2009
Nombre de messages : 152
Age : 107
Célibataire ?? : seule pour le meilleur et pour le pire
Amis : aucun pour le moment
Points : 3975

Feuille de personnage
Race: récipiendaire
Pouvoir(s): exsplosion

MessageSujet: Re: La nouvelle arrivée   Mar 18 Aoû - 7:27

Alors que Lilith commençait a sérieusement envisagé de faire sauté la serrure ,la porte s' ouvrit lentement .Une fille de petite taille , aux yeux doré et au cheveux violacés apparut silencieuse l' air presque hostille , Elle ne semblait pas très heureuse de la voir .Elle crut méme un instant s' être trompée d' endroit.La jeune fille ne s' emblait pas disposée a rompre le silence.Finalement, Lilith se décida, son ombrelle n' était pas fète pour servir de parapluie et elle menacait de céder.Non que le fair d' être mouilliée la dérange.Au contraire.Mais elle n' avait pas envie de la casser.:
Je suis la nouvelle élève... Hem... Je peux entrer ?
Vus qu' elle ne répondait pas Lilith entra quand meme ce baissant légerement pour passer sous son bras.*Hé ben,en tout cas c' est pas un joyeux laron.J' espère que ce n' estt poas a cause de l' inernat* .Elle ferma son parapluie-ombrelle et en profita pour se tremper un peux plus.Bizarrement, elle avait l' impression que cette fille et elle avait quelque chose en commun.Et quelles pourrait peut ètre devenir amie.En tout cas .Malgrès son silence il était très probable quelle puisse lui apprendre des chose sur sa mémoire et sur l' oeil des dieux.Ce genre de présentiment ne la trompait jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Acony Lanchester
#Sweet Horror
avatar

Date d'inscription : 28/07/2009
Nombre de messages : 129
Age : 24
Célibataire ?? : Bien entendu !
Amis : Aucun, c'est évident.
Points : 3772

Feuille de personnage
Race: Immortelle à jamais.
Pouvoir(s): Je peux, parfois, brièvement voir mon futur.

MessageSujet: Re: La nouvelle arrivée   Mer 19 Aoû - 9:55

Avez-vous déjà eu cette impression ? Au réveil, celle d’avoir fait un rêve. Cette impression certaine, si floue. Celle d’avoir fait un rêve qu’on a déjà oublié. Un rêve. Où allait-il ensuite ? Que devenait-il ? S’accrochait-il aux coins de la chambre ou rentrait il dans me mémoire ? Il devait très certainement se cacher dans les coins sombres, et nous avions beau lever la tête, regarder attentivement, et fouiller chaque recoins, on ne le retrouvait pas. Les rêves sont des créatures étranges, nocturnes, qui attendent patiemment que nous sombrions dans le sommeil et que nous nous noyions dans le silence pour nous envahir, danser et rire autours de nos corps et nos esprits. Il était étrange de se dire que les rêves n’étaient pas matérialisés autrement que par des images. Je savais bien que c’était le subconscient qui dessinait nos rêves, mais je voulais en savoir plus sur le mien. Mon subconscient ne devait pas être comme les autres…
Et puis, je me suis souvenue du bruit. Il ne courait plus dans le hall, mais laissait, à sa place, voler les mots et tinter les pas de la demoiselle. Elle me parlait dans une langue inconnue, que je ne comprenais pas. Un dialecte ? Un accent ? Et puis, non, rien. Elle parlait normalement. J’avais eu trop peur pour m’en rendre compte. Mais sa jolie voix fluette frappait déjà les colonnes. Elle endommageait l’histoire. Elle tuait de ses mots la beauté silencieuse du hall. Pourquoi ? Parce qu’il est vital aux gens de parler. Ca leur prouve qu’ils existent. Elle me demandait si elle pouvait rentrer, alors qu’il aurait suffit d’un peu de logique pour ne pas avoir à parler. De toute manière, et c’était évident, je n’étais pas en mesure de parler. Et puis, si je n’étais pas en mesure de parler, je n’étais pas, non plus, en mesure de me défendre ou de repousser qui que ce soit. De plus, il n’aurait pas été dur pour elle de me pousser rudement. Mis elle se contenta de lancer des mots au hasard, sans même faire attention à leur utilité.

Je me suis reprise, et j’ai redressé mon faible corps. J’étais face à une jeune fille qui, en apparence, devait tourner autours de quinze ans. Comme moi. Et c’est pour cela que je parle d’apparence. Elle était habillée de manière très délicate. Pauvre fille. D’où venais-tu ? Que croyais-tu trouver ici… J’ai soupiré, avant de m’incliner légèrement. Être une fille étrange ne faisait pas de moi une fille impolie. En revanche, je n’allais pas lancer de conversation. Je ne la saluai pas autrement, et ne la regardai pas un instant. Mon esprit reparti vers des contrées inconnues pour lui. Inconnues pour moi. Je l’ai laissé fuir cette fille qui m’embêtait terriblement.
Mon corps à suivi mon esprit, et mes pas on résonné dans le hall. Je m’apprêtais à partir. J’en avais assez de rencontrer de nouvelles personnes. Raven et Aya, et maintenant elle. Pourquoi devais-je me trouver sur leur chemin ? Ils allaient forcément m’oublier. L’inutilité de la chose me désespérait toujours. Et puis, la nature humaine ne me plaisait pas. Elle cherchait toujours à savoir plus, toujours plus. La jeune inconnue me rappela, lança à nouveau quelques mots. Pourquoi ne voulait-elle pas que je parte ? Pourquoi devais-je encore rester avec elle ? Bah, peu importe. Je ne suis pas partie…

[Je suis désolée, je n’ai pas réussi à faire mieux…]
Revenir en haut Aller en bas
Lilith Senjo
Être à part entière
avatar

Date d'inscription : 14/08/2009
Nombre de messages : 152
Age : 107
Célibataire ?? : seule pour le meilleur et pour le pire
Amis : aucun pour le moment
Points : 3975

Feuille de personnage
Race: récipiendaire
Pouvoir(s): exsplosion

MessageSujet: Re: La nouvelle arrivée   Mer 19 Aoû - 10:32

La jeune fille avait fini par bouger.Certe elle n' avait pas encore décocher un mot mais c' était déja une petite victoire.Elle avait soupiré comme-ci voir des gens lui était pesant puis s' était légèrement inclinée avant de s' aprété a partir.décidément, si c' était le fait de vivre ici qui l' avait mit dans un tel état elle ferait peut-être mieux de partir au pas de course.Mais qu' est ce qui me prend? Ce n' est pas mon genre de fuir devant le danger!j' ai fait tout se chemin se n' est pas pour partir comme ca !Elle trouverait des réponse ici! C' était une certitude.

Je n' était pas très fan de certaine coutume vieux jeux notamment les révérence que je n' utilisait que pour les personnes nettement plus agée que moi .Une poignée de main ferait l' affaire.J' optai pour un compromis et m' inclinai avant de tendre ma main dans sa direction.
Je m' appelle Lilith, Lilith Senjo .Et je risque de rester ici un moment.
Revenir en haut Aller en bas
Acony Lanchester
#Sweet Horror
avatar

Date d'inscription : 28/07/2009
Nombre de messages : 129
Age : 24
Célibataire ?? : Bien entendu !
Amis : Aucun, c'est évident.
Points : 3772

Feuille de personnage
Race: Immortelle à jamais.
Pouvoir(s): Je peux, parfois, brièvement voir mon futur.

MessageSujet: Re: La nouvelle arrivée   Ven 21 Aoû - 13:13

Je me retournai, fébrile. Ainsi, elle s'accrochait à moi pour débarquer. Ce qui me laissait perplexe, c'est cette présentation si brève alors que je n'avais pas demandé grand-chose. Juste un peu de calme. Je ne voulais pas la connaître. Elle ne me faisait pas peur, loin de là, mais elle me dérangeait, comme si elle m'empêchait de vivre correctement. Pourquoi ? Je ne sais pas. Je n'ai pas apprécié Lilith des son entrée ici. Elle n'a pas dû m'aimer non plus... Mais cela m'importait peu, dans la mesure que j'étais persuadée de ne plus la revoir.
Mon corps tout entier s'est mis à redouter des mots supplémentaires. J'aurai aimé lui hurler de partir. Et de fuir ce lieu si délicat. Pourquoi me gênait elle ? Peut être sa beauté plus grande que la mienne. Peut être sa délicatesse et sa force. Je ne sais pas. Vraiment, je n'en avais plus idée, à ce moment là. J'ai inspiré lentement, et ait entrouvert mes lèvres. Lentement, j'ai soufflé quelques mots, pas longtemps. J'ai laissé les mots s'échapper pour ne pas les vexer.

"Très bien..."

Un doute. J'avais hésité à lui répondre. Mais maintenant que c'était fait, je ne pouvais plus repartir. Il fallait que je laisse les phrases rouler dans le hall. Je devais les laisser percuter Lilith. J'avais envie de la blesser. Mais sans être crue. Plus subtile qu'elle. Plus intelligente. Plus ouverte. Je voulais m'imposer sur Lilith, qui avait déjà un sérieux avantage. Mon corps s'est relaché. Je n'avais pas à me noyer dans une mer d'hypocrisie désagréable et lourde à porter.
Je crois que j'avais adopté ce comportement qui m'était propre. J'oubliai alors toute ma folie et ma bêtise, mon ignorance et mes mots, au profit d'un regard percant et de phrases courtes et souples. Parfois, je me retrouvais dans cet état là. J'avais alors l'air tellement différente. J'amais bien cette Acony là, forte et fière.

"J'en suis désolée, mademoiselle Senjo..."

Mes mots s'arrêtèrent là. Et je souris, faiblement, d'un sourire désagréable, une grimace hypocrite. Adieu, Lilith.
Revenir en haut Aller en bas
Lilith Senjo
Être à part entière
avatar

Date d'inscription : 14/08/2009
Nombre de messages : 152
Age : 107
Célibataire ?? : seule pour le meilleur et pour le pire
Amis : aucun pour le moment
Points : 3975

Feuille de personnage
Race: récipiendaire
Pouvoir(s): exsplosion

MessageSujet: Re: La nouvelle arrivée   Ven 21 Aoû - 14:47

Plusieurs hypothèses lui vinrent a l' esprit:La première , quelle sentait mauvais et que sa présence indisposait son interlocuteur.
La seconde:Quelle avait héritée de la personne la plus timide au monde.
La troisième:Que cette personne était pressée.
La dernière:Que la personne en question n' aimait pas parler.

Elle les rejeta ensuite toute sauf une: 1:Elle n' avait jamais eu se genre de problème en 300 ans sa n' allait pas commencer maintenant.
2:En général, les timides utilisait madame.Et vus le nombre de mot quelle avait prononcer il y avait peux de raison d' être déja mal à l' aise .
3:Si elle était vraiment pressée elle en serait directement venue au fait .Ou le lui aurait dit pour couper court a la conversation.

La dernière hypothèse semblait plausible.Dans se cas mieux valait lui éviter d' avoir a faire la conversation.
Elle enleva lentement sa main ,au cas ou la personne aurait quand même un geste ,et sortit un plans de la poches de sa robe .Une croix indiquait l' endroit ou devait se trouver sa chambre.Malheureusement pour elle , elle ne savait pas dut tout lire un plan et avait un sens de l' orientation exécrable dés quelle se trouvait a l' intérieur.Elle avait pris l' habitude de se repérer au mouvement des nuages,au comportement des animaux et aux étoiles .Lire un plan ?Impossible elle se perdrait en moins de deux et elle avait horreur de sa .Autant la solitude ne la dérengeait pas en temps normale autant elle pouvait vite perdre son calme quand elle se perdait.
Elle lui tendit donc le plan .
Tu pourrait m' indiquer le chemin jusque ici s' il te plait ?Sauf si tu as des choses a faire évidement. Elle montra la croix sur le bout de papier.
Revenir en haut Aller en bas
Acony Lanchester
#Sweet Horror
avatar

Date d'inscription : 28/07/2009
Nombre de messages : 129
Age : 24
Célibataire ?? : Bien entendu !
Amis : Aucun, c'est évident.
Points : 3772

Feuille de personnage
Race: Immortelle à jamais.
Pouvoir(s): Je peux, parfois, brièvement voir mon futur.

MessageSujet: Re: La nouvelle arrivée   Mar 25 Aoû - 15:46

Un bout de papier. Ridicule. Que pouvais-je faire avec une carte du pensionnat. J'eus envie de rire. Elle m'avait fixé un instant. Elle avait planté son regard de poupée profondément dans mes yeux morts. Bêtement, et je le sais, elle a tenté de me comprendre. Comment une jeune fille aussi douce et aussi naïve aurait pu me comprendre ? Mais peu importe, elle m'amusait. Sa stupidité et son inconscience me fesaient presque sourire.

Une croix. Une croix sur une carte. Dieu, cherchait-elle un trésor ? J'ai relevé vers elle un regard plein de pitié. Lilith, ue cherches-tu ? As-tu perdu quelque chose d'important ? Tes parents ? Ton ami ? Un objet ? Je lui aurait ri au nez. Pauvre Lilith. Elle aussi, comme tous les autres, s'était bêtement attachée à quelque chose, n'importe quoi. Et elle l'avait perdu. Mais forcément. Elle était humaine. Elle aussi, on lui avait agité de jolies choses sous le nez. Forcément, si l'on présente les choses comme cela, Lilith et les autres ne peuvent être qu'à plaindre. je ne suis jamais restée assez longtemps au même endroit pour subir ces mauvaises choses. Jamais je ne me suis attachée à quelque chose, ni à personne.
Je devins alors mauvaise. J'ai simplement sourit de manière sacrastique et j'ai fixé la croix, avant de replonger mon regard désagréable dans le sien. Que pouvais-je lui dire. "Je pourai vous aider, mais je n'en ai pas envie" me semblait trop peu subtil pour cette conversation. "Non" ou "Je n'ai rien à faire, mais je ne vais pas perdre mon temps avec vous" étaient pire encore.

"Pourquoi ? Mademoiselle Lilith, vous avez un plan du pensionnat, non ? vous n'avez donc pas besoin de moi pour trouver l'endroit indiqué par la croix. Suivez les indications de cette feuille."

J'avais dit cela d'une voix neutre. Et j'avais dit cela en pointant négligemment la feuille de mon index droit. Il était inutile d'insister, je n'allais pas l'aider. Et j'espèrais qu'elle l'avait clairement compris. Enfin, je m'attendais au pire, avec elle en face de moi...
Revenir en haut Aller en bas
Lilith Senjo
Être à part entière
avatar

Date d'inscription : 14/08/2009
Nombre de messages : 152
Age : 107
Célibataire ?? : seule pour le meilleur et pour le pire
Amis : aucun pour le moment
Points : 3975

Feuille de personnage
Race: récipiendaire
Pouvoir(s): exsplosion

MessageSujet: Re: La nouvelle arrivée   Mer 26 Aoû - 8:36

Bon apparement j' allait devoir chercher moi même ma chambre car cette personne ne semblait pas disposée a me donner un coud de main .Devant la perspective peut rassurante d' une exploration j' eu un très léger frisson et l' envie d' insister me vint.Après tout elle finirait par céder avec un peu de chance .Je chassai cette idée de mon esprit .Et si sa la dérengait?Je n' avait pas envie de me faire un ennemi dé mon arrivée .Elle retira la carte de l' angle de vue de la jeune fille et y jeta un oeil .Pour elle c' était du charabia pur et dur .Mais apparement, sa chambre se trouvait l' étage.

Je suis malheureusement incapable de lire convenablement une carte.

Lilith avisa des escaliers et se détourna lentement.
Revenir en haut Aller en bas
Acony Lanchester
#Sweet Horror
avatar

Date d'inscription : 28/07/2009
Nombre de messages : 129
Age : 24
Célibataire ?? : Bien entendu !
Amis : Aucun, c'est évident.
Points : 3772

Feuille de personnage
Race: Immortelle à jamais.
Pouvoir(s): Je peux, parfois, brièvement voir mon futur.

MessageSujet: Re: La nouvelle arrivée   Sam 29 Aoû - 9:09

J'étais très largement rassurée. Cette fille ne me disait rien de bon pour moi. Allait-elle essayer de me rendre sympathique ? Allait-elle tenter de percer mon coeur et mon esprit ? Je ne voulais rien de tout ça. Alors je me suis contentée de m'incliner lentement, en signe de victoire.

"Votre incapacité ne me regarde en aucun cas, mademoiselle Senjo. Et comme dit le vieil adage, c'est de nos erreur que nous tirons le savoir. Cherchez donc."

Acony, je ne la reconnaissais plus. Non seulement ses mots avaient un sens, mais elle ne parlait pas avec les mots, mais à cette jeune fille gênée de ma présence. Je gagnais en humanité. Je n'étais pas plus fréquentable, juste plus humaine. Je n'étais plus un livre, je n'étais plus de l'encre. J'avais des os pleins de calcium de des muscles rougeoyant sous ma peau pâle. Je n'étais plus scellée pr un silence dont j'avais avalé la clé. Pourtant, Acony revint, de manière brève et douloureuse. Je ne pus me résoudre à partir. J'attendais quelque chose. Alors je suis restée debout, tandis que Lilith semblait vouloir partir.

Et puis, soudainement, j'ai compris que je testais la jeune femme. Allait-elle hurler pour mon manque de coopération ? Allait-elle partir ? Allait-elle s'excuser bêtement ? Je tenais à le savoir. Ma vie n'allait pas changer avec ce détail, mais peut être la sienne. Mon regard sur elle allait sûrement prendre une toute autre tournure. Peut être viendrait-elle me frapper. Qui sait ? Je me devais de savoir ce que j'allais obtenir de la nouvelle Acony.
Revenir en haut Aller en bas
Lilith Senjo
Être à part entière
avatar

Date d'inscription : 14/08/2009
Nombre de messages : 152
Age : 107
Célibataire ?? : seule pour le meilleur et pour le pire
Amis : aucun pour le moment
Points : 3975

Feuille de personnage
Race: récipiendaire
Pouvoir(s): exsplosion

MessageSujet: Re: La nouvelle arrivée   Sam 29 Aoû - 9:53

Je souris , j' avait réussis a lui faire dire quelque chose qui ne ressemble pas a une reproche et ne soit pas purement pratique .Se n' était pas des mot gentil mais c' était une belle petite victoire et au fond de moi j' en était heureuse .Pourquoi? Je n' en avait pas la moindre idée .N' étant pas du genre a parler en permanence pour des broutilles , je m' était habituée a passer inaperçue n' attirant ,en ville que de vaque regard de la par de l' un ou l' autre passant a cause de ma tenue et ,en forêt ,ne dérangant que l' un ou l' autre animal par le bruit de mes pas sur les feuille mortes ou le crispement de la neige .
Je m' attendait a ce que la jeune fille partit ,mais elle ne bougea pas .Elle voulait manifestement que je fasse le premier pas .Je patientait pendant ce qui me pariut une éternité , réfléchissant a se qu' il convenait de faire l' atitude protocolaire de mon interlocuteur me mettait mal a l' aise .En général ,j' était prise pour une gamine et l' on me parlait comme a un enfant. Là j' avait l' impression d' avoir la vingtaine et 1 m 80 sur haut talons.Je décidai finalement de lui répondre de manière distinguée .Comme j' avait apris a le faire

Vous avez entièrement raisons .Qui ne tente rien n' a rien .Nous nous croiserons surement un jour ou l' autre .
Je tournai les talons lentement , faisant mine de partir .Si elle voulait me répondre je n' allait surement pas l' en empécher.
Revenir en haut Aller en bas
Acony Lanchester
#Sweet Horror
avatar

Date d'inscription : 28/07/2009
Nombre de messages : 129
Age : 24
Célibataire ?? : Bien entendu !
Amis : Aucun, c'est évident.
Points : 3772

Feuille de personnage
Race: Immortelle à jamais.
Pouvoir(s): Je peux, parfois, brièvement voir mon futur.

MessageSujet: Re: La nouvelle arrivée   Sam 29 Aoû - 12:59

Nous recroiser ? Cela restait à voir. Je n'avais pas tellement envie de revoir les gens. Une fois rencontrés, il perdait de leur charme. L'innocence était si belle, et l'ignorance si attirante. Une fois les secrets percés, ils perdaient tout leur sens et leur intérêt. Oublions nous, Lilith. Mais qui sait, le ciel qui grondera un jour ou l'autre choisira peut être de croiser nos routes dans un carrefour d'ignorance ou d'amour. J'ai souri légèrement, heureuse que l'entretien se termine.

Mais j'étais déçue. Pas de crise, pas de questions, une simple soumission à mes desirs, aussi gênants qu'ils soient. Quelle dommage. Je me serais bien amusée avec ses nerfs, mais elle semblait plus forte que prévu. Qu'importe, je n'allais pas perdre de temps. Ses talons se retournèrent, et son dos s'offrit à ma vue. Ses longs cheveux blonds qui dansaient sur ses reins contrastaient avec mes cheveux courts et violines qui me tombaient sur les yeux. Lilith était amusante. J'espérais lui avoir fait peur. L'avoir freinée dans sa joie et son bonheur.

Je me suis retournée, moi aussi. Et mes pas ont fait contretemps. Un pas pour elle, un pas pour moi. Cessons ici, Lilith. Peut être ne nous reverrons pas. Je t'oublierai sûrement. Peut être tiendras-tu à t'accrocher à mon souvenir. Je ne sais pas pourquoi tu le ferais, mais peu importe. C'est toi que ça regarde... Moi, je pars. Et ne me retiens pas.

Le ciel a grondé. C'étais l'heure. Enfin.

[Cela ressemble à un post de clôture miniature, à toi de voir si tu veux vraiment clore ou pas.]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La nouvelle arrivée   

Revenir en haut Aller en bas
 
La nouvelle arrivée
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une nouvelle arrivée chez les gryffondor [libre]
» Nouvelle arrivée
» Une nouvelle arrivée à Lamia Scale ? [Privé : Lamia Scale Members]
» Après Haiti,Cuba,Sauve qui peut à la Nouvelle Orléans avant l'arrivée de Gustav
» Petite nouvelle du Renard

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Internat Majustu :: À l'internat :: Hall d'entrée-
Sauter vers: